ICRSP

 




Sermon de S. E. R.  Cardinal R. - L. Burke
prononcé lors du Pèlerinage à Trévise,
pour la fête de saint François de Sales le 29 janvier 2011,
au Monastère de la Visitation.

 

Epistola: Eph. III, 7-21

Evangelium: Mt. V, 13-19



Dieu nous a béni, aujourd'hui, en la fête de saint François de Sales, à l’occasion de ce pèlerinage au lieu-même où le cœur de ce saint est vénéré. Pour vous, mes fils de l'Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, et mes filles, des Adoratrices du Cœur Royal de Jésus, le pèlerinage pour vénérer le cœur de saint François de Sales est riche en grâces pour votre réponse obéissante aux inspirations du Saint-Esprit, dans votre vocation. Grâce à votre vénération du cœur de saint François de Sales et votre prière, par son intercession en ce lieu consacré à son nom, vous recevrez une nouvelle inspiration et une nouvelle force pour servir le Christ, Maître, Prêtre et Roi, et son Corps mystique, l'Eglise. Vous recevrez la grâce d'imiter saint François de Sales dans son union de cœur avec le Cœur Royal de Jésus. 
Saint François de Sales, de la manière la plus exemplaire, était un prêtre selon le Coeur de Jésus Royal. Sa biographie nous dit qu'il a donné son cœur au Seigneur dès son enfance, et que, durant ses études au Collège de Clermont, de l'Université de Paris, il fit l'offrande totale de son cœur au Seigneur avec un vœu de chasteté perpétuelle, se mettant sous la protection spéciale de la Bienheureuse Vierge Marie. En répondant avec force à la vocation sacerdotale, et dans toutes ses attentions sacerdotales, il manifeste l’union de son cœur avec le Cœur de Jésus qui «n'est pas venu pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude» (
Mt 20:28). De façon particulière, à travers ses écrits, Saint François de Sales a ouvert son cœur à de nombreux prêtres et les a attirés au Sacré-Cœur de Jésus, la seule source de leur salut.

Dans le même temps, il savait les souffrances intenses qu’il y a à placer son cœur dans le Cœur Sacré de Jésus.

Quand il atteint 18 ans, il  subit une grande tentation et fut plongé dans le désespoir, pensant qu'il avait perdu à jamais le don de l'amour de Dieu, le don de la grâce divine, qu'il aimait par-dessus toute autre chose. Mais, pendant toute la durée de sa tentation, il ne cessa jamais de prier le Seigneur, afin d’être délivré du poids insupportable qui menaçait sa vie spirituelle. Un jour, alors qu'il récitait le Saint Rosaire devant sa statue préférée de Notre-Dame, dans l'église de Saint-Étienne des Grès, le désespoir a quitté son âme et dès cet instant, il a été rempli d'une paix profonde. En contemplant la vie de saint François de Sales, soyez convaincus que la réponse à la prière de saint Paul sera manifestée dans votre vie : «que le Christ habite dans vos cœurs par la foi, de sorte que, étant enracinés et fondés dans la charité, vous deveniez capables de [...] connaître l'amour du Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu. »  (Ep 3,17-19).

Ayant connu la tromperie du Malin, Saint François de Sales a été préparé afin d’être un bon et extraordinaire pasteur des âmes, leur demandant, par-dessus tout, de faire confiance à  la Divine Providence, montrant une patience inlassable envers les âmes qui ont souffert de la confusion et de l'erreur répandues par Satan. Imitant Saint Paul, il a coopéré avec la grâce, communiquée aux Apôtres, pour annoncer le grand Mystère de la Foi qui nous donne « en [Jésus-Christ], la hardiesse de nous approcher de Dieu avec confiance.» (Ep 3:12). Même s'il a été sévèrement critiqué pour la compréhension extraordinaire qu'il a montré pour les pécheurs, il est resté fidèle à l'exemple du Seigneur Lui-même qui est«doux et humble de cœur» (Mt 11:29), rappelant toujours que le Seigneur a donné sa vie, a versé son sang, pour tous les hommes, sans exception.

À sa mort, son fils spirituel, saint Vincent de Paul, a déclaré qu'il avait vu dans saint François de Sales l’homme qui avait le plus fidèlement reproduit dans sa vie l'amour du Fils de Dieu sur la terre. Du cœur de saint François de Sales, toujours plus placé dans le Cœur Sacré de Jésus, le Bon Pasteur, un véritable «fleuves d'eau vive » (Jn 7:38) coula pour tous ses frères. Comme le Bon Pasteur, il a toujours su chercher les «autres brebis qui ne sont pas du bercail» pour les conduire au Seigneur, présent pour eux dans l'Église (Jn 10:16). Il n'est pas difficile alors de comprendre pourquoi Saint François de Sales fut aussi le saint préféré de saint Jean Bosco, source d'inspiration de sa charité pastorale, en particulier envers les jeunes qui éprouvent des difficultés.

Chers fils et filles dans le Cœur Royal de Jésus, alors que vous célébrez aujourd'hui, avec une grande joie, votre fête patronale, avec humilité et avec confiance demandez, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie et de saint François de Sales, la grâce de placer votre cœur toujours plus dans le Cœur Sacré de Jésus, trouvant dans son glorieux Cœur transpercé, la source de la purification et de l'amour du Christ et de son Corps mystique, un amour qui n'a pas de limite. Notre-Seigneur Jésus-Christ a déclaré sans autre précision: «Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi et les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais accomplir» (Mt 5:17). Dans le Cœur de Jésus, vous trouverez la grâce pour vivre en accord avec la loi divine et l'enseigner aux autres, en les attirant vers le chemin de la vie éternelle.

Conscients de la forte tentation de désespoir, subie quotidiennement dans une culture totalement sécularisée, nous prions pour la purification et obtenir la force d'être patients avec toutes les âmes, pour les instruire et les conduire à la totale confiance en la Divine Providence. Donnons nos cœurs à notre Seigneur, à l'imitation de saint François de Sales, et nous deviendrons de plus en plus «le sel de la terre» et «la lumière du monde » (Mt 5:13-14). Selon les paroles de Notre Seigneur, laissez sa lumière vivante dans vos cœurs,«briller devant les hommes», puis, voyant votre bonté, ils «rendront  gloire au Père qui est dans les cieux» (Mt 5:16). 
Suivant l'exemple de saint François de Sales, nous allons maintenant élever nos cœurs, unis avec le Cœur Immaculé de Marie, jusqu'au la glorieux Cœur transpercé de Jésus, toujours ouvert pour recevoir nos cœurs avec son immense amour et miséricorde. À travers la communion eucharistique avec le Christ, notre cœur sera de plus en plus uni au Cœur Royal de Jésus, au service du Christ Souverain Prêtre de l'amour pur et désintéressé. Grâce à notre unité de cœur avec le Cœur eucharistique de Jésus, un «fleuves d'eau vive »jaillira de notre cœur pour le salut de tous nos frères et sœurs.

Cœur de Jésus, patient et miséricordieux, ayez pitié de nous.

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous.

Saint François de Sales, priez pour nous.