ICRSP

 


Te sæculorum Principem,
Te, Christe, Regem Gentium,
Te mentium, Te cordium
Unum fatemur arbitrum.

Scelesta turba clamitat:
Regnare Christum nolumus:
Te nos ovantes omnium
Regem supremum dicimus.

O Christe, Princeps Pacifer,
Mentes rebelles subjice:
Tuoque amore devios
Ovile in unum congrega.

Ad hoc cruenta ab arbore
Pendens apertis brachiis:
Diraque fossum cuspide
Cor igne flagrans exhibes.

Ad hoc in aris abderis
Vini dapisque imagine,
Fundens salutem filiis
Transverberato pectore

Te nationum Præsides
Honore tollant publico,
Colant magistri, judices,
Leges et artes exprimant.

Submissa regum fulgeant
Tibi dicata insignia:
Mitique sceptro patriam
Domosque subde civium.

Jesu tibi sit gloria,
Qui sceptra mundi temperas,
Cum Patre et almo Spiritu,
In sempiterna sæcula.
Amen.

R. Adorabunt eum omnes reges terræ.
V. Omnes gentes servient ei.

Oremus.
Omnipotens sempiterne Deus, qui in dilecto Filio tuo, universorum Rege, omnia instaurare voluisti :  concede propitius; ut cunctæ familiæ Gentium, peccati vulnere disgregatæ, ejus suavissimo subdantur imperio : Qui tecum vivit et regnat cum Deo Patre. 


C'est vous Prince des siècles,
C'est vous, ô Christ, Roi des Nations,
C'est vous que nous reconnaissons
Pour le seul arbitre des âmes et des cœurs.

Une foule criminelle vocifère:
Nous ne voulons pas que le Christ règne!
Mais c'est Vous que nos ovations
Proclament souverain Roi de tous.

O Christ, Prince portant la paix,
Soumettez les âmes rebelles,
Et rassemblez dans l'unique bercail
Ceux qui s'égarent loin de votre amour.

C'est pour cela que vous êtes crucifié
Á l'arbre sanglant, les bras ouverts,
Et que vous montrez votre Cœur percé
D'une lance cruelle et tout enflammé.

C'est pour cela que vous vous cachez
Sur les autels sous la figure du pain et du vin,
Versant à vos fils le salut
Qui jaillit du Cœur transpercé.

Que les chefs des nations
Vous glorifient par des honneurs publics;
Que les maîtres et les juges vous confessent,
Que les lois et les arts portent votre marque.

Que les étendards des rois vous soient consacrés
Et resplendissent de vous être soumis,
Que votre douce autorité
Régente la patrie et les foyers.

O Jésus à vous soit la gloire,
Qui gouvernez les sceptres du monde,
Comme au Père et à l'Esprit Saint,
Dans les siècles éternels.
Ainsi soit-il.

R. Tous les peuples l'adoreront.
V. Toutes les nations le serviront.

Prions.
O Dieu tout-puissant et éternel, qui dans Votre bien-aimé Fils, Roi universel, avez voulu renouveler toute chose :  concédez nous que tous les peuples, désunis par la blessure du péché,* se soumettent à Son très suave empire: Lui, qui vit et règne dans les siècles des siècles.